Premier Contact

Illustration reprenant les codes de la bande dessinée de science-fiction des années 1980 et réalisée pour le 4e numéro de Terrible Terril.

« Le terril, c’est la montagne que nous n’avons pas dans le Nord. Notre Everest de la lose. Le symbole de nos ambitions boiteuses. »

Terrible Terril, c’est un petit magazine qui se veut l’enfant bâtard, ch’ti et consanguin, des publications et fanzines consacrés à l’imaginaire sous toutes ses formes.

Client :
Éditions Orange Verte
Technique utilisée :
Art numérique, Peinture digitale